Comment TERMINER tous ses projets ðŸ¤©

L'Atelier Prospère
du Jeudi

[ #3 ]
Profile Avatar
2 novembre 2023
Bienvenue dans ce troisième numéro. Le temps file, mais je tiens le rythme de cette newsletter.
Dans l'Atelier Prospère, je partage avec vous réflexions, conseils et techniques, sur des sujets variés (bricolage, machines, organisation, monétisation des compétences, création de produits).
C'est aussi une façon pour moi de vous en dire plus sur ce que je fais de mes journées - pour ceux qui se posent la question.
Si vous ne voulez pas recevoir mes publications, vous pouvez vous désinscrire en un clic avec le lien en bas de page ou m'envoyer un mail en répondant à celui-ci.

Vos retours #02 + le site :

J'ai à nouveau reçu pas mal de retours suite au deuxième numéro. Merci de votre participation, c'est une véritable petite communauté qui s'exprime, et ça fait plaisir !
Comme pour le premier numéro, vous trouverez l'archive de la newsletter ici : renaudiltis.com/newsletter
N'hésitez pas à partager le lien à tout bricoleur qui serait intéressé, pour l'inciter à s'inscrire 😉
Meme APJ

Le thème du jour :

Connaissez-vous Cyril Northcote Parkinson (1909-1993) ?
Bon, déjà stoppons ce qui vous viens d'emblée, le type n'a rien à voir avec la rogndutju maladie du même nom 🤬
Non, ce gars - qui était un historien et essayiste anglais - est l'auteur de la "Loi de Parkinson", généralement connue des entrepreneurs du web qui s'intéressent au développement personnel.
Et... je me rends compte que la phrase que je viens d'écrire contient trois termes qui méritent explication pour une partie de mon audience.
Bon, tout d'abord, c'est quoi un essayiste ?
Le Petit Robert : "auteur d'essais littéraires".
Nous voici bien avancés !
Alors, un essai - écrit par un essayiste - c'est un article ou même un bouquin dans lequel l'auteur présente un point de vue subjectif, une réflexion personnelle.
L'auteur ne se force pas forcément à la rigueur scientifique, mais il a généralement une bonne connaissance du sujet ou en tout cas il a pris le temps d'y réfléchir et de structurer sa pensée.
Convenons-en, ce type de bouquin est souvent un peu ch...difficile à lire ! Mais si l'essayiste écrit de manière claire, convaincante, voire humoristique, il peut devenir assez connu et une thèse peut même lui survivre.
Je digresse, mais on vient de clarifier un truc, non ?
"entrepreneurs du web" : ça ce sont des types (ou des typettes) qui - comme moi - utilisent la puissance de transmission d'Internet pour monter une activité professionnelle qui s'adresse à une vaste clientèle de par le monde. Par opposition à une boulangerie par exemple (même si elle a intérêt elle aussi à utiliser Internet pour se faire connaître des clients de passage).
"développement personnel", ou dév' perso' pour les amateurs de raccourcis. C'est un terme qui désigne les méthodes et pratiques délibérées qui visent à s'améliorer en tant qu'être humain.. Cela touche à la fois les aspects productif, émotionnel et spirituel. Les finalités sont généralement de gagner plus de sous tout en réalisant ses rêves tout en étant heureux (sacré programme !).
Bref, c'est un monde et c'est à la mode, mais c'est aussi une réalité : en prenant conscience de certains mécanismes et en agissant, on peut améliorer sensiblement sa réussite ou son existence.
Tout ça pour nous amener à la loi de Parkinson que le type a formulé en 1955. La voici :
"le travail s'étend de manière à remplir le temps disponible pour son achèvement"
Han! Ça claque, non ?
Non ?
Et pourtant, c'est brillant (à mon humble avis) !
Je vous explique :
Parkinson a remarqué que si on donne à une tâche une certaine durée pour être accomplie, elle aura tendance à prendre toute cette durée, même si elle aurait pu être achevée plus rapidement.
J'ajouterais que c'est d'autant plus vrai que la tâche est difficile ou ennuyeuse, et que les distractions sont nombreuses et aisément accessibles (TV, Netflix, réseaux sociaux...).
Le point important à comprendre est que la durée dévolue à une tâche influence la manière dont elle sera abordée et accomplie.
Et la leçon à en tirer est que pour qu'une tâche soit accomplie de façon efficace, il faut :
  1. Définir une durée pour son exécution
  2. Que cette durée ne soit pas trop longue.
Exemple vécu : Renaud, range ta chambre !
Analysons cette consigne : Pas de durée, donc temps infini.
Donc j'ai laaaaaaargement le temps de relire Tanguy et Laverdure, Baroud sur le Désert.
La BD ne question étant à peu près le deuxième objet que j'ai déplacé après avoir débuté le rangement, rangement qui s'éternisera jusqu'à la tombée de la nuit ou jusqu'à la colère mater(ou pater)nelle.
Couverture de Baroud sur le Désert
Si ma mère avait connu la loi de Parkinson et le dév' perso', elle m'aurait plutôt dit :
Renaud, tu as 45 minutes pour ranger ta chambre. On va remonter le minuteur de cuisine sur cette durée et je fais les 5 premières minutes avec toi.
Quand ça sonne il faut que ce soit terminé et alors seulement tu pourras lire ou jouer le reste de l'après-midi.
Vous voyez la différence ? Si la fin est proche et connue, il est plus facile de "s'y coller".
Et c'est valable pour tout projet qui dépasse la réalisation d'une tartine : définir une deadline claire et rapprochée est un vecteur de succès.
Pour les tâches courtes, le minuteur marche bien.
Mais le minuteur n'est pas adapté aux projets longs qui devront être abordés différemment :
  1. Ils devront être fractionnés en sous-tâches
  2. Qui seront notées dans un calendrier ou un planning
  3. Et surtout, ruse ultime, vous devrez vous engager auprès de quelqu'un à le réaliser dans le temps imparti.
Il faut que ce soit un engagement fort. Vous devez savoir que vous vous sentirez morveux si vous ne le tenez pas.
Ainsi, la gêne ou la honte potentielle créerons en vous une motivation forte pour vaincre la procrastination et pour prioriser les bonnes actions.
Dans mon quotidien d'entrepreneur, je donne par exemple souvent des délais quand on me commande un kit de MC4X. J'essaye d'être le plus réaliste possible, avec une petite marge de sécurité pour les imprévus.
Cet engagement que je prends auprès des clients qui me font confiance est une motivation qui me permet de tenir les délais.
C'est un cercle vertueux : je donne des délais pour pouvoir tenir ces délais.
Alors, la loi de Parkinson est-elle une épiphanie pour vous ?
Quel est le délai que vous avez défini pour votre prochain projet / modèle ?
Et auprès de qui vous êtes-vous engagé ?

En Résumé :

  • Cyril Northcote Parkinson était un historien et essayiste anglais, non associé à la maladie de Parkinson 🚫🧠
  • Il a écrit la "Loi de Parkinson" connue en entrepreneuriat et développement personnel 📈💡
  • Définition 1 : Un essai est un texte réfléchi qui présente un point de vue subjectif 📝🤔
  • Définition 2 : Les entrepreneurs du web entreprennent via Internet pour toucher une clientèle mondiale 🌐💼
  • Définition 3 : Le développement personnel est la pratique délibérée pour s'améliorer 🛠️❤️🌟
  • Loi de Parkinson: "le travail s'étend pour remplir le temps disponible pour son achèvement" ⏳📚
  • Cette loi indique que la durée allouée à une tâche affecte la façon dont elle est exécutée ⌛👩‍💼
  • Conséquence : pour être efficace, définir une durée spécifique et sans excès ⏰✅
  • Exemple : "Range ta chambre" est plus efficace avec une deadline de 45 minutes ⏲️🧹
  • Projets longs: diviser en sous-tâches, planifier et s'engager 📅✂️🤝
  • L'engagement public aide à surmonter la procrastination 📣💪

À jeudi prochain,
Renaud

D'Ingénieur/Maker
à Solopreneur Technique,
Construisez votre Liberté

→
Rejoignez la tribu des lecteurs et recevez des conseils et systèmes pour monétiser vos compétences et savoir-faire  â†“

Le premier pas

↓